lamarchecitoyenne.htm

LES ORIGINES DE LA CREATION

« Une terrible et profonde crise accable notre pays, suscitant le repli sur soi et générant une profonde angoisse qui distende jour après jour nos liens sociaux, parfois les plus intimes…, il me paraît urgent de rendre la parole au citoyen, d’écouter sa souffrance et son désespoir .. Il m’est devenu insupportable que des hommes seuls, aussi puissants soient-ils, puissent décider du sort de dizaines de familles, de leur vie ou de leur mort, et du devenir de notre territoire déjà en lambeaux... ». Jean Lassalle

Ces dernières années, le député Jean Lassalle a engagé plusieurs combats pour dénoncer :

  • le mépris des droits des populations de montagnes,
  • la suppression des services publics à la française,
  • la dislocation de l’industrie et de l’agriculture en France.

En particulier, conscient de la déliquescence de la relation humaine ainsi que la brutalité du rejet des élites et en particulier des élus du peuple, par le peuple, il s’engage en 2013 dans un tour de France à pied de plus de 6000 km « A la rencontre des Français »

En rupture avec le formalisme institutionnel, mais en conformité avec une représentation du peuple et pour l’expression citoyenne, il lance avec l’aide des compagnons de route rencontrés durant la marche, les « Cahiers de l’Espoir » pour exhorter au retour du citoyen.

Saisissant l’opportunité de la campagne électorale de mai 2014 pour l’élection des eurodéputés, il parcourt également quinze pays de l’Union européenne .

Le constat est sans équivoque, l’union des peuples ne pourra se construire qu’en s’appuyant sur la souveraineté des peuples et décide de créer la Marche Citoyenne pour prolonger ses actions et engager derrière lui tous les hommes et les femmes qui souhaitent agir ensemble pour la France : « pourquoi n’oserions-nous pas une grande Cause susceptible de susciter un élan nouveau ? … Et si cette dernière s’imposait aujourd’hui comme la priorité absolue ? ».

Pour ce faire, le 14 décembre 2013, une Assemblée générale constituante et ouverte est installée. Ses travaux se poursuivent le 14 juin 2014 et le 24 janvier 2015. Cette action trouve sa légitimité dans l’aspiration de nos concitoyens à être écoutés et à s’exprimer à leur tour pour regagner le cœur de la réflexion politique et élaborer un nouveau projet d’avenir. Par le dépassement de soi et l’engagement de tout un chacun, l’objectif de la Cause est de réveiller les citoyens et préparer l’Homme à retrouver l’Homme.

Ainsi, ce 20 juin 2015, il est résolument décidé la création d’une association citoyenne indépendante mais entièrement engagée sur le plan Politique, au sens athénien du terme, pour porter et servir la Cause.

L’association a été crée et les statuts ont été déposés le 18 Août 2015



QUI SOMMES NOUS ?

L’association « La Marche Citoyenne » est une association ouverte d’hommes et de femmes de tous les horizons qui souhaitent agir ensemble pour le bien de tous.


LES MEMBRES FONDATEURS

L’association engage les Français à reprendre la parole.

Elle organise l’écoute et l’échange, préalables essentiels au renouveau du peuple souverain, à la régénérescence de la démocratie et à la consolidation de la République.

Elle a pour objet suprême de recréer les conditions qui permettent à l’Homme de retrouver l’Homme.



MOYENS D’ACTIONS



L’association participe au débat démocratique sur des enjeux d’intérêt commun posés à l’échelle locale, nationale et internationale. En vue de la réalisation de son objet :


  • Elle s’efforce de créer les conditions de l’écoute.
  • Elle favorise la prise de parole de chaque citoyen aspirant à le faire ;
  • Elle guide la réflexion pour un renouveau de la pensée, de la réflexion partagée, afin de favoriser l’engagement responsable des acteurs sur la définition d’un futur commun.
  • Elle informe et sensibilise l’opinion publique et les médias sur les grands sujets de notre temps ;
  • Elle élabore projets et propositions sur les réformes à mener pour améliorer les décisions politiques dans tous les domaines relatifs à la vie en société ;
  • Elle organise toute action pédagogique, de formation, de rencontre, de séminaire ou de recherche nécessaire et diffusera l’information à travers tous les outils et supports de communication.
  • Elle constitue et anime des réseaux de citoyens et/ou d’acteurs institutionnels entrant dans le cadre de son objet ;
  • Elle publie toute analyse, expertise, ouvrage ou programme concourant au renforcement de sa Cause ;
  • Elle s’efforce de relayer toute initiative d’intérêt général menée par un citoyen ou un groupe de citoyens ;
  • Elle collabore et coopére avec toutes entités nationales, européennes et internationales poursuivant des buts communs ou connexes, et mobilisera l’ensemble des acteurs de la société civile dans l’activité de ces conditions de l’écoute publique.
  • Elle développe et suscite un enracinement de la promotion citoyenne et de l’écoute publique sur l’ensemble du territoire français ;

ORGANISATION

L’ASSEMBLEE GENERALE CONSTITUANTE ET OUVERTE .

C’est l’ organe principal de l’association, elle accueille toutes les bonnes volontés désireuses de contribuer aux actions de la Marche Citoyenne ; elle se réunit autant que de besoin et au moins une fois par an et fixe les grandes orientations de l’association.

L’assemblée générale constituante et ouverte nomme le Bureau

Le Bureau : organe chargé d’épauler le Président dans les missions ordinaires de fonctionnement, de gestion et d’impulsion de l’Association. Il regroupe autour du Président

  • un ou éventuellement plusieurs vice-Présidents,
  • un Secrétaire Général, et éventuellement un ou plusieurs Vice-secrétaires généraux,
  • un Trésorier et éventuellement un Vice-Trésorier.


LE CONSEIL NATIONAL DE RÉFLEXION ET DE PROPOSITIONS



Ce Conseil National De Réflexion Et De Propositions constitue l’élément moteur de l’association. Il a pour objet d’accueillir les citoyens soucieux de s’engager dans la vie publique de notre pays. Il se construit dans un esprit chaleureux, confiant et de respect mutuel. Il doit donner l’envie de le rejoindre pour écouter, apprendre, échanger, élaborer et militer dans un esprit civique. Il est aussi chargé de détecter des talents nouveaux et disponibles. Il contribue au retour du citoyen, à l’expression de ses idées.

Il est largement ouvert à toutes celles et ceux qui souhaiteraient y participer sans discrimination aucune. Il favorise la rencontre citoyenne et le débat intergénérationnel. Il est dirigé par le Président de l’association.

Il a pour but de formaliser les grandes orientations définies en ASSEMBLÉE GÉNÉRALE OUVERTE, et d’organiser et de favoriser l’émergence d’une vision citoyenne.

Le Conseil national de Réflexion et de Proposition constitue en son sein des commissions thématiques dont la responsabilité est confiée à un ou plusieurs animateurs. Les commissions thematiques sont les suivantes :

LE MAILLAGE RÉGIONAL ET LES RESPONSABLES DE RÉGION ET DE L’ENRACINEMENT

Le Conseil national de Réflexion et de Proposition nomme des Responsables de régions. Les Responsables de région sont les représentants locaux de l’association. Ils organisent le maillage territorial de l’association Ils approuvent les projets d’animation locale, mutualisent les moyens et coordonnent l’action.



LES VALEURS ET LA CHARTE CITOYENNE



IDENTITE ET VALEURS DES VALEURS DEMOCRATIQUES PARTAGEES

Le délitement du lien social est le résultat de la crise d'institutions devenues obsolètes, ingouvernables illisibles et éloignées du peuple. Pour une citoyenneté active, nous voulons travailler à la réhabilitation des institutions et des métiers politiques, à une politique d'éducation civique précise et volontaire, communiquer au grand public la passion du Vivre bien ensemble et de l'engagement citoyen...

Nous voulons rendre à la France

  • 1 - Des valeurs démocratiques partagées
  • 2 - Orientées sur l’Humanité, la Justice et le Vivre bien-ensemble
  • 3 - Une identité française à reconstruire, une image aujourd’hui dévalorisée
  • 4 - Et une solidarité fondatrice nécessaire pour réformer la France pour plus de justice sociale et économique



CONSCIENCE ET SIMPLICITE

  • 1 - se mettre à l'écoute des gens et des collectivités
  • 2 - accompagner les initiatives populaires locales. assurer des médiations
  • 3 - travailler pour le bien commun en reveillant une conscience commune


EN COHERENCE AVEC LA DEMARCHE DE JEAN LASSALLE

Ecouter c'est tenter de comprendre, pas nécessairement d'approuver, nous sommes avant tout des médiateurs



DANS L'URGENCE, LA SÉRÉNITÉ

  • 1 - Innover, sous peine de proposer des remèdes qui ont échoué
  • 2 - des concertations plutôt que des débats
  • 3 - avoir un projet commun valorise l'effort de chacun

LES PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT – LA CHARTE CITOYENNE

Une Charte Citoyenne s’inspirant du corps préambulaire de la Marche Citoyenne sera établie par le Conseil national de Réflexion et de Propositions afin que les principes essentiels de l’écoute et de la parole citoyenne portent l’idéal de l’action associative. Ladite Charte Citoyenne sera adoptée en Assemblée Générale Constituante et Ouverte.

REJOIGNEZ NOUS !

Téléchargez le bulletin d'adhésion ci-dessous ou contactez l'association directement par mail : pascale-cnc@laposte.net, (Banque pour paiement en ligne à venir)






Cet article provient de Lamarchecitoyenne

http://www.lamarchecitoyenne.fr/index/static.php?op=lamarchecitoyenne.htm&npds=1